You are currently viewing Comment gagner de l’argent avec Google Maps ?

Comment gagner de l’argent avec Google Maps ?

Aujourd’hui, une simple recherche d’un artisan sur Google peut devenir une idée de business. Si vous voulez générer vos premiers revenus dès aujourd’hui sans rien dépenser, Google Maps est une mine d’or à exploiter.

Si vous voulez gagner 100, 200 ou même 1000 euros avec Google Maps, suivez ces étapes pour tout comprendre sur ce business modèle. Mais avant ça, pourquoi utiliser Google Maps pour gagner de l’argent ?

Table des matières

Pourquoi utiliser Google Maps pour gagner de l'argent ?

Si vous voulez réellement gagner un bon complément de revenu sans devoir cliquer sur des pubs ou faire des sondages pour gagner quelques euros, utiliser Google Maps est une alternative plus intéressante. Mais pour cela, il faut faire un effort que de cliquer bêtement pour obtenir des résultats.

Google Maps est devenue une application incontournable pour trouver des artisans. L’objectif est de trouver des business qui ne sont pas digitalisés et leur proposer vos services. Aujourd’hui, tous les business physiques doivent être présents en ligne et vous avez énormément de business qui sont en retard. Votre mission est de les aider à se digitaliser.

Les étapes pour gagner vos premiers 100 € avec Google Maps

Suivez ces simples étapes qui vous montrent comment faire vos premiers euros avec Google Maps.

Les étapes pour gagner vos premiers 100 € avec Google Maps

Vous pouvez proposer vos services à autant de business physiques qu’il existe et dans toutes les villes. Tapez sur la barre de recherche “métier + nom d’une ville” par exemple “Menuisier Rennes”. 

Vous aurez alors une liste de toutes les entreprises autour de la ville. Vous allez remarquer que les premiers résultats, il y a des entreprises avec beaucoup d’avis, bien positionnées. Elles ne nous intéressent pas.

Cherchez plus bas des business qui n’ont pas de sites internet, pas d’avis ou avec une fiche Google My Business non optimisée. Faites une liste de 100, 200 ou plus d’entreprises à contacter avec les informations utiles comme le numéro de téléphone ou l’adresse email.

Google maps

Étape 2 : Proposez une offre

Une fois que vous avez votre liste d’artisans, vous allez leur proposer vos services. Mais qu’est-ce que vous pouvez proposer ?

D’une manière générale, vous pouvez rechercher tous les artisans qui ont une fiche Google My Business incomplète ou non-optimisée. Votre travail sera de refaire la fiche avec de jolies photos, des informations complètes sur l’entreprise, ajout d’avis, …

Pour les entreprises qui n’ont pas de site internet : faites une simple recherche pour vérifier si l’entreprise n’a pas de site ou ne l’a pas indiqué dans sa fiche. Si l’entreprise n’a pas de site, vous allez lui proposer la création d’un site vitrine. Cette prestation coûte assez cher, vous pouvez facturer jusqu’à 1000 euros. Pour cette raison, il faut montrer à l’entreprise qu’elle a intérêt à se digitaliser pour avoir plus de clients.

Pour les entreprises qui possèdent déjà un site internet : vérifiez que leur site est professionnel, s’il est à jour. Dans le cas contraire, proposez un service de refonte de site internet (refaire le site). Vous pouvez proposer diverses offres comme :

  • Installez le pixel facebook.
  • Améliorer la vitesse de chargement du site.

Étape 3 : Installez des extensions

Pour les artisans ayant un site internet, vous allez installer les deux extensions suivantes :

facebook pixel helper

cette extension permet de détecter si le site a déjà installé le pixel facebook ou pas, donc si elle fait du “retargeting” ou pas. Vous avez déjà remarqué qu’après avoir visité une boutique en ligne sans avoir acheté, vous voyez le produit que vous n’avez pas acheté sur Facebook par exemple ? 

C’est la technique du retargeting qui permet de traquer les visiteurs jusqu’à ce qu’ils achètent. Si l’entreprise n’a pas de pixel, elle perd beaucoup de potentiels clients et donc d’argent. Pour cette raison, il est important d’en avoir sur son site et c’est pour cette raison, que vous allez proposer ce service. Vous pouvez demander pour ce service entre 50 et 200 euros.

Améliorer la vitesse d'un site

la vitesse d’un site internet est très importante, si le site se charge lentement, beaucoup de visiteurs quittent immédiatement le site, ce qui peut impacter les résultats de l’entreprise. Pour cette prestation, vous allez devoir vous rendre sur le site Google speed insight. 

Vous allez mettre l’adresse du site dans le champ pour l’analyser. Si vous avez des résultats dans le rouge pour mobile, vous contactez l’entreprise et vous allez lui expliquer ce problème. Vous pouvez facturer cette prestation entre 150 et 250 euros en passant quelques minutes.

Comment améliorer la vitesse d’un site ? C’est très simple, vous allez analyser les résultats du rapport. Si le problème vient des images, vous allez les compresser. Et s’il vient d’autre chose, vous allez simplement installer le plugin WP Rocket qui est payant, qui améliore la vitesse de votre site (vous avez 10 à 20% de réduction). Vous l’achetez uniquement après avoir trouvé votre premier client.

Je n'ai pas de compétences

Vous n’avez pas besoin de tout maîtriser pour proposer ces prestations. Vous pouvez déléguer toutes les tâches à un prestataire qui a plus d’expérience et de compétence que vous. Ce que vous devez faire, c’est uniquement convertir des clients, c’est-à-dire leur vendre vos services.

Si vous vendez un site vitrine à 800 euros, vous pouvez trouver très facilement un prestataire sur 5euros.com par exemple et lui demander de réaliser le travail pour 400 euros. Vous empochez la différence sans rien faire de plus. Si vous ne savez pas comment faire vous pouvez vous intéresser à la méthode dropservice.

Étape 4 : Contactez les artisans

Cette étape est très importante, car elle vous permettra d’obtenir des résultats ou pas. Tout va dépendre de comment vous aller aborder votre futur client. Prenez votre liste de contact et commencez par appeler chaque contact ou envoyez des emails. 

Pour vous démarquer des autres, ne soyez pas vendeur. Ne dites pas que vous allez faire ceci, et cela. Mais exposez le problème à votre prospect en lui expliquant que s’il ne résout pas le problème, il risque de perdre beaucoup de clients. Vous vendez votre service, mais indirectement et le chef d’entreprise sera moins réticent.

Ne soyez pas surpris par le nombre de refus ou l’absence de réponses. Il faut relancer les entreprises plusieurs fois avant d’obtenir des réponses positives. La persévérance est la clé de la réussite et votre premier client sera probablement le plus difficile à obtenir. Vous pourrez par la suite montrer vos résultats que vous avez eus avec votre client aux autres artisans pour les motiver.

Étape 5 : Développez votre activité

Il serait dommage de laisser partir votre client, vous pouvez lui proposer d’autres services complémentaires. Par exemple, s’il n’a pas de réseaux sociaux ou une communauté, vous pouvez le proposer de s’occuper de ça. Après tout va dépendre du type d’activité, un boulanger n’a pas forcément besoin d’avoir des réseaux sociaux qu’une diététicienne ou un coach.

En plus de proposer des services complémentaires, pensez au réseau que peut avoir votre client. Demandez-lui de vous faire de la pub en échange d’autres services que vous pouvez proposer. L’objectif est d’être gagnant-gagnant, alors réfléchissez comment faire pour récompenser votre client sans forcément le payer.

Vous pouvez par exemple lui proposer de gérer ses réseaux sociaux pendant un mois en échange d’un client qui achète un site internet.

Conclusion

Google Maps est très utile pour trouver des artisans au quotidien, mais c’est aussi un endroit où vous pouvez trouver des entreprises qui peuvent vous payer cher si vous les aidez à se digitaliser. Vous pouvez proposer plusieurs services, mais pensez à ce que l’entreprise cherche et comment vous pouvez répondre à cela.

Soyez persévérant et n’abandonnez pas rapidement si vous n’obtenez pas des résultats rapidement. Il faut relancer le prospect, peut être plusieurs fois pour avoir une réponse.